Vendre ses clichés en ligne

1

Etre un professionnel de la photographie peut offrir plusieurs possibilités de carrière. Celui-ci peut devenir photographe de mode, photographe de sport, photographe lifestyle, photographe de paysage, photographe de mariage, ou encore photographe culinaire… Pour un amateur qui vient de débuter, miser toute sa vie dans ce métier est un pari assez risqué. Et avec la concurrence qui devient de plus en plus rude, seuls les photographes professionnels les plus audacieux et les plus motivés peuvent décrocher un contrat en or pouvant s’élargir sur plusieurs années. Pour parer à cela, il existe une méthode qui ne risque pas de vous ruiner : vendez vos photos en ligne !

Autrefois, pour être connu, le bouche à oreille était le seul moyen de se faire de la publicité. Pour ce faire, il fallait couvrir des événements comme des mariages, des anniversaires, des fiançailles ou bien la naissance d’un bébé. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, car tout le monde peut se proclamer photographe rien qu’en achetant un appareil photo numérique et en prenant deux ou trois photos par ci et par là.

Une seule solution permet alors de survivre en tant que professionnel de l’image : internet. Accessible à tout le monde, internet reste le meilleur moyen de se lancer dans les affaires, et ce, peu importe le domaine. D’ailleurs, bon nombre de spécialistes y ont recours. De plus, la vente de clichés est celle qui attire le plus. Si gagner un peu d’argent en vendant ses photos sur internet est tout à fait faisable, un seul cliché ne suffira pas. Il va falloir se démarquer des autres et bien maîtriser son outil de travail qui n’est autre que le net. Mais lorsque l’on débute, il est essentiel de devenir membre d’un site. Cela permettra de vendre ses œuvres sur plusieurs sites spécialisés dans la vente de photo.

Publicités

Un book de photographe, c’est quoi ?

1

Avoir un book photo est un moyen, pour un mannequin, un acteur ou un chanteur, de présenter sa candidature auprès d’une agence. Pour certains métiers, spécialement celui du photographe professionnel, disposer d’un book est une étape décisive dans la création d’une carrière. Cependant, plusieurs facteurs entrent en considération lors de la création d’un book photo. Cet article en parle justement.

Les meilleurs supports

Un professionnel de l’image est une personne passionnée par son travail. Il aime partager cette passion avec tout le monde. Toutefois, avant de commencer la création d’un book photo, il est important de se poser la question suivante. Quel support utiliser ? Il existe différents supports, à savoir : mobile, papier et book en ligne. Un format papier s’avère être plus intéressant si le but est de passer un entretien. Il peut être présenté sous forme de magazine. En revanche, présenté sur un mobile, le book photo est idéal pour montrer les séances photos, les conceptions graphiques, ou bien toutes autres  formes de présentation artistique. Pour ce qui est du book en ligne, la méthode adoptée par les professionnels permet de créer plusieurs albums, d’avoir une page contact, ainsi qu’un livre d’or.

Soigner le contenu

Une fois la question du support réglée, que mettre dans le book photo ? Ceci dépend entièrement des personnes à qui l’on souhaite montrer le book. S’agirait-il d’une agence de publicité, ou d’un futur collaborateur… ? Dans tous les cas, il faut être exigeant sur ce que l’on veut montrer. Il faudra aussi être capable d’expliquer pourquoi on choisit une photo plutôt qu’une autre, surtout s’il s’agit d’une exposition de photo. En photographie, il est également indispensable de se constituer un bon carnet d’adresses. Plus on a des contacts, plus on a la possibilité de se faire une place dans le domaine.

La première photo de bébé

1

Les premiers mois qui suivent la naissance d’un nourrisson sont ceux où il est photographié le plus. En quelques semaines, les parents et les proches vont le photographier plusieurs fois afin d’immortaliser chaque sourire, chaque caresse. Bref, tout mouvement qu’il effectuera. Il n’est pourtant pas facile de capturer de belles images comme un photographe professionnel, car bébé peut bouger. Mais comment faire alors ? La réponse : dans cet article.

Les points essentiels pour bien photographier son bébé 

Un enfant grandit à la vitesse de la lumière. Et ceci amène les parents à avoir ce désir permanent d’immortaliser tous les petits détails des débuts de la  vie de leur bout de chou. Mais comment y procéder ? Quelle approche adopter ? Lorsque l’on fait un tour sur les réseaux sociaux, on peut admirer différentes images de nouveau-nés effectuées par des amateurs, avec des poses soigneusement travaillées. Certaines sont même dignes des grands professionnels de l’image avec des cadres improbables, des accessoires bien étudiés…

Seulement, avant de se lancer dans la quête de l’accessoire  parfait, pour photographier un bébé, il faut prendre quelques minutes et se demander quel type de souvenir aimerait-on garder, et quelles images transmettre à son enfant. Par exemple, prendre des photos d’un nourrisson qui vient à peine de naître avec une énorme fleur dans les cheveux ou un gros bonnet à oreilles de lapin peut provoquer de mauvais retours dans quelques années, et lui laisser un mauvais souvenir des premiers jours de sa vie. Pour éviter ceci, posez-vous la question suivante : est-ce que mon bébé est un objet que je dois décorer ? Sachez d’ailleurs que les clichés dont on ne se lassera jamais, sont souvent les plus naturelles, celles que l’on prend spontanément dans un environnement quotidien. Les photos les plus simples sont authentiques et reflètent réellement la petite enfance de votre petit bout.

Embauchez un photographe pour votre enterrement de vie de jeune fille ou EVJF !

1

Autrefois peu considéré, l’enterrement de vie de jeune fille est aujourd’hui une étape à ne pas sauter avant de dire oui devant l’autel. Il s’agit d’un événement qui consiste à passer un weekend entre amies ou une soirée entourée de toutes ses copines avant son mariage. Comme événement important de la vie, les professionnels ont compris l’importance de l’enterrement de vie de jeune fille. C’est pour cela que bon nombre de professionnels (agences d’organisation, photographes professionnels…) proposent leur service pour aider les jeunes femmes à organiser ainsi qu’à immortaliser votre EVJF. Mais quel peut être le rôle du professionnel de l’image dans tout cela ?

Au-delà des simples séances photo, assurer la couverture d’un enterrement de vie de jeune fille est une activité amusante qui permet de réaliser de belles images. Par ailleurs, l’intervention d’un photographe professionnel tout au long de cette soirée et/ou de cette journée spéciale est un gage de souvenirs exceptionnels, ainsi que d’un bel album en perspective. De plus, les futures mariées souhaitent que cet événement leur ressemble. C’est pour cela qu’il n’existe aucune séance type. En général, les séances durent en fonction des besoins et du nombre de personnes présentes. Pour en tirer le meilleur, le photographe doit faire preuve de discrétion, d’humour et de fermeté.

Mis à part les séances, dans un enterrement de vie de jeune fille, plusieurs scénarios peuvent être envisagés par le professionnel de l’image. Celui-ci peut avoir le choix entre les prises de vue dans plusieurs endroits (ville, plage, nature, villa…), des photos de groupe, l’organisation de jeux et d’animations diverses… Mais pour pouvoir immortaliser toutes ces scènes en détail, le photographe doit posséder le matériel nécessaire à cet effet. Il se peut que le professionnel collaborer aussi avec d’autres prestataires comme les coiffeurs ou les maquilleurs pour parfaire les séances photos d’enterrement de jeune fille qu’il effectue.

Photographie : un bel avenir ou non…

1

La photographie fait partie des domaines qui connaissent un développement florissant. Comme toute autre activité qui se respecte, le métier d’un photographe professionnel ne cesse de se transformer au fil de maintes et maintes évolutions. Mais, que pensent les photographes sur les transformations de leur profession ? Quels sont les impacts apportés par les nouvelles technologies numériques ? Que pensent-ils de la rémunération au niveau des droits d’auteur ? Quels peuvent être leurs avis sur la recherche constante d’un modèle économique, la simplification de leur statut et l’adaptation aux évolutions ? La réponse : dans cet article.

Avantages de l’évolution de la photographie

Au fil des années, le métier de photographe professionnel n’a cessé d’évoluer. De nouvelles aspirations sont nées. Celles-ci ont conduit à transformer le métier d’un professionnel de l’image. Les premières responsables ne sont autres que les nouvelles technologies numériques. Elles ont engendré des impacts positifs sur la profession de photographe. En effet, les nouvelles technologies ont boosté leur production depuis la capture des images jusqu’à leur diffusion. Les nouvelles technologies numériques ont également ouvert des portes à la photographie. Effectivement, la photographie s’est frayé chemin dans divers domaines comme le multimédia, le web et la communication.

Inconvénients de l’évolution de la photographie

Comme effet négatif, les nouvelles technologies numériques ont entraîné la baisse des tarifs des prestations effectuées par le photographe. Parmi les facteurs, on peut citer la quête d’une rémunération des droits d’auteur. Auteur de leurs propres réalisations, l’on a pu constater que plus de la moitié des professionnels de l’image ne bénéficient pas des droits issus de la production de leur propre cliché. Vient ensuite la recherche d’un nouveau modèle économique et l’aspiration à une simplification statutaire. Ces requêtes sont effectuées pour faire face à des éventuelles crises et visent à obtenir des protections sociales.

Comment monter son propre studio dans son appartement ?

1

Un studio photo à la maison, c’est quoi ? On en entend souvent parler, mais nous ne savons pas vraiment de quoi il peut s’agir ? Identique aux studios de photographies professionnelles, le studio photo à la maison est un studio dédié à des séances de shooting photos. La seule différence se trouve au niveau du fait que le photographe exerce sans bouger de chez lui, tel un auto-entrepreneur. Mais attention, créer un studio chez soi ne s’improvise pas. Il faut respecter quelques règles et exercer dans les normes.

Quelle pièce choisir ?

Vous pouvez créer de fabuleuses photos simplement de chez vous grâce à l’installation d’un studio au sein de votre appartement ou de votre maison. Pour ce faire, vous pouvez occuper tout un étage ou bien choisir une pièce de votre résidence. Pensez à prendre une grande pièce. Ceci facilitera l’installation de vos équipements, et vous aurez de la place pour vos déplacements. Dans ce sens toujours, prévoyez une pièce isolée dans laquelle vous pourrez contrôler la lumière.

Aménagez votre studio !

Une fois le choix de la pièce effectué, il faut aménager votre studio. Similairement aux studios photo professionnels, un studio photo installé à la maison doit être muni d’un fond. Servant d’arrière-plan pour les photos, le fond peut être de couleur unie à motifs. Pour les adeptes de la photographie culinaire, l’arrière-plan sera généralement fait à partir de tuiles, de tissu, de bois ou bien de pierres. Pour ce qui est de l’éclairage, la lumière continue et le flash suffisent.

En parlant de matériel

Concernant le matériel et les accessoires, il serait préférable d’opter pour des outils de bases utilisés par des professionnels de l’image comme les parapluies argentées ou dorées qui réfléchissent la lumière, les trépieds solides pour les appareils photo, ou encore les onduleurs pour protéger les équipements.

L’éclairage des portraits

1

La photographie de portrait, comme toutes les autres disciplines photographiques, nécessitent des principes de base afin de produire d’excellents résultats. Un photographe professionnel spécialisé dans le portrait doit savoir que sa discipline requiert quatre principe de base concernant l’éclairage. C’est le sujet de cet article.

Un modèle bien éclairé

Le sujet de la photo du professionnel de l’image doit toujours bénéficier d’un bel éclairage. Le cas échéant, l’éclairage de celui-ci doit au moins égale à celui des autres objets de la photo. Ici, le modèle est le sujet principal de la photo et le décor a moins d’importance que lui. Notez que le portrait de silhouette échappe à cette règle.

Pas de sur exposition d’image

Les hautes lumières sur le modèle sont à bannir. Ceci signifie que la lumière ambiante ne doit pas être accompagnée d’un système d’éclairage supplémentaire. Ceci peut être atténué à l’ombre. Dans ce cas, utilisez des diffuseurs et assurez-vous que votre modèle se trouve entre vous et de soleil.

Pas d’ombre erratique

L’éclairage d’un portrait doit être parfaitement maîtrisé et exempt d’ombres irrégulières. Les ombres inesthétiques résultent en général d’un éclairage trop direct du soleil.

Mise en avant des yeux

Les yeux du sujet doivent très bien éclairés pour créer de la profondeur, mais également pour connecter le spectateur au modèle.